Menu Fermer

1ère édition du trail des hauteurs

En que de nombreux Asphaltiens participent à la course des Iles Organisé au bois de Vincennes, Nathalie Poteau et Moi-même avons couru pour la 1er  édition du trail des hauteurs se déroulant dans le département de Seine saint Denis et organisé par la FSGT 93. Alain Poteau devait y participer mais il a été rattrapé par un virus qui avait peur qu’on l’oublie cet été (Un bon rappel : Prenez soin de vous et des autres).

La course traverse 5 communes du département : Romainville, Les Lilas, Pantin, Bagnolet et Montreuil en passant par certains des parcs de ces communes.
Avec un départ festif et ensoleillé, nous sommes bloqués par des bouchons parisiens dûs à 2 goulots d’étranglement dans le parc de la République. On comprends que le parcours sera bien moins roulant que sur la course des Iles.

Après ces 2 passages, nous découvrons un parcours exigeant dû à la chaleur mais également aux marches qui sont mises sur notre route. Sans parler des nombreuses relances à effectuer qui rend difficile de caler une allure régulière.

Après avoir découvert de beaux points de vue sur la région parisienne coté Est, nous avons effectué la boucle de 13 km (un peu moins selon ma montre mais je ne leur en porte pas rigueur)  presque 200M de D+  (bizarre mes jambes à la fin me disait d’en avoir fait plus 😊 ) et reçu le maillot du Finisher pour cette première.
Un grand bravo aux bénévoles (200 d’après les organisateurs) qui ont bloqué plusieurs artères des communes traversées toujours en gardant le sourire. RDV l’année prochaine peut être pour une deuxième.

Nathalie Poteau 229ème (15ème MF sur 46) en 1:25:44 ;

Thierry Berthélémy 82ème (36ème MH sur 146), en 1:06:23.

Samedi soir 2 juillet foulées de La Bastide : 13,5 km en chemins forestiers à cheval sur l’Occitanie et Rhône Alpes Auvergne, passage devant l’abbaye Notre Dame des Neiges lieu du haute spiritualité.
Guillaume Pensier en 1h 22′ 55″, 41eme sur 71 et 1er V5M.
Pas d’accras ni de tit punch au repas mais rôti de cochon et vin rouge. 😜

2 Comments

  1. POTEAU

    Merci Thierry.
    Ma montre indiquait 13.8 km et mes jambes, un dénivelé très, très important …. alors qu’il n’était que de 243 m ! Pas encore prête pour le marathon du Mont-Blanc !!!
    J’espère une seconde édition et plus, pour continuer à valoriser ce département.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.