Menu Fermer

Trail de la Cote Chatillonaise

Distance: 19km
Dénivelé: 580m
Météo: 20°, très humide
Site: www.ecrac.net
Mon temps: 1h43 : 20ème / 82

Enfin, 10 mois que je n’avais pas épinglé un dossard. Ca commençait à faire long. Arrivé sur place, évidemment même plus une épingle qui trainait quelque part dans le sac ou la voiture. Obligé d’en reprendre au retrait des dossards. Une petite centaine de coureurs avait répondu présent, preuve de l’abnégation des traileurs, et des organisateurs, après un premier report de la course!

Au départ, j’ai essayé de tenir le rythme, du groupe de tête, mais aller vite sur ces courtes distances et des montées sèches, proches du cross, ce n’est pas ma tasse de thé. Par contre, hors de question de ne pas tirer la bourre avec les deux trois personnes à peu près dans mon rythme!

Le terrain est très agréable, des descentes rapides, des montées sèches mais humaines, et des moments de plats qui permettent de ne jamais s’ennuyer. Le fléchage est extraordinaire, et même quand tout l’oxygène est dans les jambes, on le suit sans se poser de question.

Trail Cote Chatillonaise montée
A l’effort dans la forêt!

A la mi-course, les écarts entre les participants sont faits, et j’en profite pour remplir ma gourde. Si la température est raisonnable, l’humidité et le fait que ce soit mon premier effort type course depuis si longtemps a sacrément activé ma sudation! Je finirais d’ailleurs trempé!

Après un dernier coup de cul, on finit d’abord en faux plat, puis carrément en descente régulière jusque l’arrivée. L’occasion de bien lacher les chevaux, poussé par des encouragements, pour la première fois depuis si longtemps.

A l’arrivée, un bon temps, mais un niveau plus proche des cross que des petites courses de village fait que je dois me contenter d’une 20ème place, satisfaisante tout de même.

Arrivée TCC

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.