Menu Fermer

Queyras 2024

Par Farid :

C’est la quatrième année consécutive que plusieurs asphaltiens se donnent rendez-vous fin juin ou début juillet pour un trail de montagne : cette année, le 6 juillet, le trail des lacs dans le Queyras, le trail des six cols l’an dernier, le marathon du Mont Blanc en 2022 et le marathon de Verbier (Suisse) en 2021. Le format est du type maratrail, c’est-à-dire plus de 40 km pour des dénivelés positifs compris entre 2500 m et 3400 m.
Au fil des années, le petit groupe informel d’asphaltiens s’est étoffé et cette évolution témoigne de l’engouement pour ce format de compétition qui nécessite une bonne condition physique, un engagement important et une bonne préparation. Chaque compétition a ses spécificités et ses difficultés. C’est donc à chaque fois un nouveau défi qui donne du piment à ces courses montagnardes.
Morena et Alice méritent une mention spéciale pour avoir franchi quatre années consécutives la ligne d’arrivée et sont toutes 2 finishers de ces 4 trails exigeants. Une mention spéciale est également à attribuer à Jules qui progresse chaque année et réalise de très belles performances. Et enfin, bravo à toutes celles et ceux qui nous ont rejoints pour partager ces aventures.
Pour moi, c’est à chaque fois un plaisir d’apporter ma contribution à l’organisation de ces projets de courses et d’y participer. Ils offrent de nombreuses occasions de se retrouver avec d’autres passionnés pour des entraînements et sorties préparatoires, notamment cette année où plusieurs d’entre-nous avons fait le tour du Mont Blanc durant quatre jours en mode rando-course.
Le week-end du trail, cette année comme les années précédentes, le groupe a été en immersion complète plongé dans une ambiance exceptionnelle où sont mêlés le plaisir de se retrouver, de rire et d’échanger sur la meilleure stratégie pour finir au mieux la compétition. C’est aussi l’occasion de partager notre stress d’avant course et de nous régaler de bons repas.
Bref, c’est à chaque fois un moment amical très fort et précieux.

Résumé en 3 tomes par Morena RM :

1er col, la joie
Le temps est parfait et le paysage est magnifique. Les conifères se reflètent sur le lac Miroir, et le lac Saint-Anne arbore un bleu turquoise éclatant. À 2 km du sommet, une grosse averse rend la descente glissante à travers les névés. C’est l’aventure. Le soleil revient doucement et je suis heureuse de faire ce trail. Je fais une pause au ravitaillement après une belle chute (rien de cassé, juste un peu sonnée). Michel arrive, c’est super, je l’attends pour qu’on reparte ensemble.

2ème col, le calvaire
Toujours en forme, tout va bien. Michel me dit d’avancer sans lui. La montée me paraît alors interminable. À 2 km du deuxième col, c’est le même scénario. Non, pardon en pire… La grêle me fouette les genoux et le visage, c’est un enfer. La deuxième fois, ce n’est plus amusant. Je veux arrêter au prochain ravitaillement, car si le troisième col est pareil, ce ne sera plus du plaisir. Allez, maintenant c’est maintenant l’orage. Ça glisse, je suis trempée, il faut que ça cesse. Vraiment, ce n’est plus possible. Finalement, durant la descente, le beau temps revient : le ciel et mon esprit s’éclairent. J’oublie très vite que je voulais abandonner. Soleils additionnels : ma mère, Philippe Doublet et sa femme sont là dans la vallée.

3ème col, la méditation
Je repars tranquillement, seule au monde, presque personne à perte de vue. Au sommet, on parcourt les crêtes, d’un côté c’est le brouillard, de l’autre l’immensité. Une pause pour prendre le temps de contempler. Un moment figé pour moi toute seule, je me sens privilégiée. Il reste la dernière descente. Celle-ci est technique par endroits, avec des passages dans des cascades, des cailloux, et à travers la forêt, c’est varié. La fin plutôt longue, les 45 km annoncés se sont transformés en 50 km. À 11h51, j’arrive et la team est là. Ils m’attendaient alors qu’ils avaient fini depuis des heures déjà. Une équipe en or.

par Philippe D. :

2024, une année à 13 lunes… C’est l’année qu’avaient choisie une joyeuse bande d’asphaltien(ne)s pour venir se confronter au relief accidenté des vallées du Queyras sur le tracé du GR5.

Bien leur aurait pris d’écouter les vieux du pays qui prédisaient névés en altitude, orage, grêle et pluie battante !

Je ne faisais que passer par là et je peux témoigner des difficultés qu’ils ont affrontées.  Ils ont tout eu et raconteront sans doute avec émotion leur épopée héroïque et courageuse.

Béret bas comme on dit dans les Hautes-Alpes. Bravo à toutes et tous. Philippe D.

Info Nb de partants / Abandons

  • Ultra Tour : Inscrits : 222 – Partis : 202 – Arrivés : 71 – Abandons : 125
  • Trail des Crêtes : Inscrits : 370 – Partis : 313 – Arrivés : 237 – Abandons : 74
  • Trail des 3 Lacs : Inscrits : 375 – Partis : 286 – Arrivés : 246 – Abandons : 39
CourseCltNom – PrénomDoss.Clt CatClt SexeTempsEcartMoy.
Ultra tour
38HERNANDEZ Guillaume1319 M234 M40:54:56+ 13h47m9s4.06
Ultra tour
56BERNASCONI Nicolas12414 M251 M45:13:03+ 18h5m16s3.67
Trail des CrêtesABDHervé BIHOUEE2142
Trail des 3 Lacs
27VUILLARD Jules305114 SE24 M07:35:16+ 1h49m14s5.93
Trail des 3 Lacs
97BAHA Farid32171 M676 M09:30:48+ 3h44m46s4.73
Trail des 3 Lacs
111SABIN Emmanuel30466 M382 M09:41:50+ 3h55m48s4.64
Trail des 3 Lacs
115COSSEC Daniel30923 M485 M09:45:48+ 3h59m46s4.61
Trail des 3 Lacs
119BAHA Alice305315 SE33 F09:47:21+ 4h1m19s4.60
Trail des 3 Lacs
138BARTOLINI Lino304911 M3101 M10:07:48+ 4h21m46s4.44
Trail des 3 Lacs
145BASSET Philippe304812 M3108 M10:16:13+ 4h30m11s4.38
Trail des 3 Lacs
158OLLIVIER Christophe30523 M5113 M10:27:39+ 4h41m37s4.30
Trail des 3 Lacs
206ROLLAND-MONNET Morena306726 SE64 F11:52:33+ 6h6m31s3.79
Trail des 3 Lacs
ABDLAIDET Alexandre3085
Trail des 3 Lacs
ABDBRISSET Michel3061

3 Comments

  1. Daniel

    Très belle découverte du trail en haute montagne
    La préparation au mois de mai dans le Larzac n’est pas étrangère à la bonne tenue dans les côtes et dans les descentes. Très agréable week-end, dans une ambiance super sympa.
    Le plus de cette course malgré nos écarts de niveaux est de s’être vu à plusieurs reprises pour partager nos ressentis, bananes et moments d’efforts, joies à l’arrivée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *