Menu Fermer

Festival des Hospitaliers Nant Aveyron par Nathalie D., Pascal C. et Michel B.

Arrivée dispersée des 8 asphaltiens qui participent au trail des hospitaliers pour se retrouver tous à Nant, le village qui a marqué l’histoire du trail depuis 25 ans

Les nouveaux découvrent les terres aveyronnaises.

Découverte de l’hôtel des voyageurs en plein centre du village avec une propriétaire extrêmement gentille qui nous apportent des oreillettes (gâteau de pâte frite avec du sucre glace) à chaque repas. 

Nous sommes 4 à faire le 30 km. Pour ma part c’est une première car j’ai toujours fait la grande distance.

Il fait un temps de printemps. Même si on l’apprécie c’est quand pas bon signe d’avoir 22° un 29 octobre.

C’est assez sympa de faire la dernière partie du parcours de jour car je l’ai toujours fait de nuit, compte tenu du changement d’horaire ou la nuit tombe à 18h00.

C’est évident que nous reviendrons pour une prochaine édition tellement ce trail symbolise tout ce que l’on apprécie dans ce sport : la nature, la convivialité, l’organisation a taille humaine avec des bénévoles de tous les villages autour de Nant, loin des trails démesurés avec un prix de dossard à 2€ le km.

Pascal Clément

Très chouette week-end comme d’habitude, les Hospitaliers, c’est magique.

Nouveaux et anciens ont apprécié la beauté des paysages, l’ambiance, l’organisation au top.

Ce trail même s’il n’est plus pour les nouvelles générations de traileurs, le graal  à atteindre, il  reste néanmoins un des plus authentiques.

Bravo à Boris qui fait une superbe course, une belle 6ème place  et premier M0 car contrairement à ses concurrents, il découvrait le parcours et ce n’est pas rien.

Bravo à Thierry qui ne perd rien de ses qualités de compétiteurs au fil des années. Un top chrono et un podium, premier M5.

Bravo à Nicolas, Christophe, Laurent, Philippe, Pascal et Michel qui sortent de superbes courses.

Pensée à Guillaume qui n’a pas pu participer pour cause de virus.

Pour ma part, j’avais décidé de prendre le départ et d’arrêter au ravito du 44km.

44 km de bonheur en solo dans la pampa.

Nul doute, j’y reviendrai encore. J’espère toujours rattraper Roc, Philipe Le Gac en nombre de participation, l’espoir fait vivre !

Encore merci aux copains pour ce beau moment.

Nathalie Diez-Verdier

Les Hospi !… depuis 2021 et les Templiers, j’en entends parler … « tu verras c’est top, trop bien, un parcours extra, une excellente ambiance, un trail à l’ancienne » … il me fallait donc « gouter » à ce trail, mon choix s’est porté sur le 30km, plus exactement le 29,65 …. qui fera 30,44km, mais ce n’est pas le plus important. Pascal nous dit avoir tout bouclé, départ prévu en covoiturage avec Boris le vendredi pour arriver sans aucune pression le samedi.

Pascal avait bien dit, c’est cool, tout est à proximité … alors là, chapeau, je n’ai jamais eu à aller chercher mon dossard… aussi prêt !… traverser la rue et hop … dossard récupéré le samedi matin, et idem pour la départ de la course, à peine 500m, un grand merci à Pascal pour l’organisation, mieux, je ne sais pas comment cela peut être possible !

Je passerai sur le déroulé, un parcours au top, le passage dans une bergerie, 2 plateaux des causses avec une belle diversité géologique, des côtes, des raidillons, des paysages extra, des ravitos simples et efficaces, un clin d’oeil aux crêpes à Cantobre … en grand gourmand, j’en suis même reparti avec 2 dans les mains.

Objectif perso, entre 4h30 et 5h … bon, j’oublie rapidement le 4h30, bien trop optimiste pour moi, y’a quand même 1230m mètre de D+, aussi, et je me rabats sur 5h. Après Cantobre, j’ai dû relancer assez fortement une fois sur le dernier plateau, car le temps passe vite.

En plus, prévenu, il est dit que la dernière descente est « technique » … alors, hop … frontale plein pot (pas envie de prendre de risque) et plein de confiance me voilà descendre bien vite, rattraper et doubler des traileurs plus prudents et au 2/3 de la descente, je me retrouve derrière une traileuse qui avance bien, je me pose la question « je double or not je double » sachant qu’une telle descente, c’est tout sauf les Champs-Elysées … elle me propose de passer (j’aurai dû … cf plus loin), quelques centaines de mètres plus loin, nous rattrapons une nouvelle traileuse qui pour le coup n’avait pas de frontale, (certainement une forme d’inconscience vue la descente et la nuit déjà bien tombée depuis 45 bonnes minutes) et convenons de lui éclairer le chemin, démarche bien logique. La descente devient moins difficile nous échangeons quelques mots, l’une d’elle suggère de terminer ensemble, démarche fort sympathique, cela me va bien. Nous continuons de nous diriger vers l’arrivée. Mais cela ne s’est pas passé comme çà car juste après le dernier petit raidillon dans Nant, il restait quoi, à peine 200 mètres … voilà, que les 2 se mettent à sprinter, elles passent la ligne une dizaine de mètres devant moi … comme quoi des fois, ne pas doubler et être sympa après 4h54′ de trail, ce qui me semblait être l’esprit trail ne l’est pas pour tout le monde ? … bon finalement, j’ai perdu 2 places, … et alors … j’ai fait ce qui me semblait être dans l’esprit, aucun regret, et puis maintenant, j’ai une histoire à raconter moi aussi, et pleins de souvenirs.

Les Hospitaliers … pour sur, un trail à refaire !

Ah oui, j’allais oublier, merci Boris pour le voyage, c’était top, même pas vu le temps passer.

Michel Brisset

Résultats

Trail Larzac-Dourbies 29km 650 1400 D+ 520 arrivés

LARDENOISThierryMM5 1er03:30:23
 PENSIERGuillaumeMM5 6 04:01:29
PIERRELaurentMM4 1304:17:14
BASSETPhilippeMM3 2704:22:26
CLEMENTPascalMM5 1204:28:03
BRISSETMichelMM4 2204:54:54

Trail des Hospitaliers 75km 3490 D+ 419 arrivés

LEGUYBorisMM0 1er08:46:10
BERNASCONINicolasMM2 2411:47:10
OLLIVIERChristopheMM5 1213:27:08

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.