Menu Fermer

« Vous passerez là où même les isards n’osent pas s’aventurer » par Boris Leguy

Je pourrais faire un compte rendu de course comme d’autres ultras : les hauts (rares), les bas
(nombreux), les maux de ventre en raison de l’altitude, les moments de doute face à l’ampleur de la
tache et enfin la joie de réussir à terminer cet immense chantier. Mais je crois que je passerais à côté
de l’esprit du Montcalm.


Il y a sur ces terres sauvages, quelque chose que l’on ne trouve que rarement ailleurs. L’essence du
Montcalm, c’est la Montagne. Belle, dure, puissante, intransigeante. Il faut tout lui donner et c’est
elle qui décide si elle vous laisse continuer. Là-bas, on découvre aussi la passion d’une équipe, qui
lutte pour faire vivre sa vallée. Qui se bat pour que perdure cette expérience hors du temps. Sur ce
parcours respire l’amour des hommes pour leur environnement. C’est enfin sur ces sentiers escarpés
qu’évolue une humanité en mouvement, solidaire. Elle se déplace sur ces sentiers où la Nature est le
seul juge de paix et se moque des palmarès et des index.
Il y a en Ariège des courses exceptionnelles qui méritent qu’on fasse le déplacement. Allez donc voir
de quoi est fait le « caillou ariégeois » dont sont si fiers les habitants et je peux vous assurer que vous
rentrerez chez vous différent, transformé par la beauté pure d’un lever de soleil sur les cimes
pyrénéennes ou par la lueur rousse d’une lune qui ne semble briller que pour vous.

Résultat : 13ème en 31h50 (109 kms pour un D+ de 11500 m)

5 Comments

  1. Christian Pallandre

    On est près de Montsegur ici en Ariège la montagne des purs et tout est bien dit de cette humilité qui aurait plu à Saint Exupery devant la terre des hommes… Christian

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.