Menu Fermer

Trail du Verdon par Pascal et Lino

Départ 4h00 du matin pour le 60km et 6h00 pour le 30

Levé à 2h30 pour les 4 du 60 (Christophe Ollivier, Philippe Hugault, Laurent Pierre et moi même)

Il fait déjà chaud a cette heure 🥵

On décide de partir ensemble Laurent, Christophe et moi

Philippe part devant

Première partie très escarpé dans la rocaille, pas facile de nuit avec la frontale

Au lever du jour on arrive au bord du Verdon que nous allons longer jusqu’au 28e kilomètre

C’est sublime

Deux passages sont particulièrement remarquables

Des escaliers interminables installés le long de la roche et un tunnel de plus d’un kilomètre

Impressionnant

Ravito du 28e ça monte d’entrée et il commence à faire vraiment chaud

On se sépare avec Christophe et Laurent qui sont mieux que moi

Ravito du 35e ça barbouille sévère, mon bide n’arrive plus a gérer le trop plein d’eau et de bouffe sucrée, et la chaleur monte d’un cran et nous sommes sortis du crayon, donc pas possible de prendre le frais

Ça repart jusqu’au ravito du 42e

Je fais un bout de chemin avec un traileur qui n’est pas au mieux

Je le lâche pour essayer de franchir le poste au 50km avant 15h, qui est le barrière horaire avant la dernière partie

Problème mes jambes ne répondent plus, des crampes m’empêche de courir et j’ai toujours terriblement mal au ventre

En marchant vite je me dis que ça va passer

Je vois Christophe au stand arrêté par la barrière, donc pour moi c’est mort également

Ce que me confirme les bénévoles

Philippe et Laurent étant passé on va les soutenir

Ça reste (comme d’habitude) un super weekend entre potes

Les temps :

Philippe Hugault 12h21

Laurent Pierre 13h03

Christophe et Pascal arrêté par la barrière horaire au 50e

Sur le 30km, levé à 5h pour être au briefing express -attention à la dernière descente c’est dangereux – de 5h30. Arnaud, Nathalie et moi partons à 6h sur des chemins techniques en descente vers le lac Ste Croix puis première montée entre les sapins pour arrivée sur la rive gauche du canyon de Verdon. Vue superbe mais chemin rocailleux avec parfois le vide tout près jusqu’au deuxième et dernier ravito du 20km. C’est partit pour 5km de montée avec des paysages variés pour arriver à un point de vue dominant tout le parc naturel. Et en suivant la piste du GR c’est la descente ´dangereuse’ qui souligne qu’en trail les descentes ne sont pas pour se reposer. On a un peu moins l’occasion d’apprécier le paysage mais on profite des odeurs de thym et de lavande.

L’arrivée fait du bien et on a plaisir à se retrouver avec les trailers du parcours et les coureurs d’Asphaltes au gré des retours !

Une belle course technique et un bon moment entre Asphaltiens.

Les temps

Lino Bartolini 5h14

Arnaud Racine (ancien du club venu nous rejoindre) 4h30

Nathalie Diez 7h29

2 Comments

  1. Farid

    Bravo à vous tous. J’ai chaud simplement en regardant les photos de ces beaux paysages. J’imagine assez facilement la chaleur que vous avez dû affronter pour courir sur ces chemins escarpés 💪💪💪

  2. Clement

    Bravos Nathalie, bravo les garçons vous avez dû vous régaler sauf à 2h30 du matin (ça pique un peu).
    Merci pour ce beau reportage, une destination à découvrir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.