Menu Fermer

ON NE PERD JAMAIS : ON GAGNE OU ON APPREND

Toutes les photos ICI

Les championnats de France des dix kilomètres sur route, organisés le jour républicain du 4 septembre, se présentent comme une course unique. Non seulement par le décorum qui accompagne le titre de « champion de France catégorie… » et l’organisation, encore une fois excellente, mais parce qu’ils réservent des surprises, météorologiques cette fois-ci avec une température chaude dès quinze heures qui rappelait le semi-marathon Auray-Vannes il y a deux ans.

Ces championnats sont en quelque sorte le summum d’une saison puisqu’il faut « se qualifier » c’est-à-dire réaliser un temps précis, par catégorie, pas toujours facile à atteindre, parce qu’il faut affronter des coureurs affutés qui viennent de loin, de Nice ou d’Annecy, de la région parisienne ou de Colmar, long voyage, pour en découdre. Aussi parce que le niveau est élevé, le 150ème de la course « vétérans et juniors » est chronométré en 36 mn 28, celui de la course de 20 heures en 32 mn 46 et la 150e féminine en 41 mn 30, tous temps impressionnants.

Asphalte 94 avait délégué cinq coureurs motivés, Olivier C., Jérôme G., Didier L., Christian M. et Christian P. sur cette course, tous accompagnés par Sylvaine, sourire de l’équipe et photographe quasi professionnelle. C’est trop peu, bien entendu, car le club a un fort réservoir d’athlètes qualifiés et certains auraient pu faire le déplacement, deux heures de TGV, pour honorer le maillot que chacun portait fièrement.

Le soleil s’étant dissimulé le matin en Armor, éclata de rayons flamboyants dès quatorze heures, et explosa à quinze quand le départ était donné. Environ 450 partants, c’est peu et beaucoup et cela part très vite car votre modeste serviteur, chronométré en 4 mn 30 au premier kilomètre est déjà dans les limbes après mille mètres… mais derechef la course était lancée… et je double un camarade de 81 ans, M 9… puis un M 6…

Christian M avait tenu à honorer le maillot de sa présence, bien que blessé, il finira un peu en retrait sur ses temps habituels souriant comme à l’habitude y compris des faux plats clairsemés sur le parcours.

Comme dans beaucoup de courses en boucle on a l’occasion de voir passer les premiers à contre sens, en peloton compact et ardent, c’est impressionnant car les cadets et juniors qui sont avec les vétérans (40 ans et plus) sont très exercés et rapides et le premier groupe de cinquante coureurs est très ramassé…

Comme à l’habitude Olivier C. prit les choses en mains, à une allure de flèche, membre du bureau oblige et gentil organisateur pour ses camarades, suivi par Jérôme G. qui bénéficie d’un point de chute maternel dans la région et qui dans la course fait toujours profession d’économie.

Didier L. était à la lutte pour un podium, comme à son ordinaire, et le manque de peu celui-ci se joue dans les temps qu’il pratique habituellement.

Sylvaine avec un mot d’encouragement pour chacun et une photographie à chaque tour a rempli notre cœur d’émotion et à chaque passage chacun s’est donné le sourire du coureur content et facile, devant elle au moins.

L’organisation ayant cruellement manqué au respect du port du masque au départ, et on peut s’en étonner, les deux Christian se sont appliqués à respecter les gestes barrières en laissant partir les rapides et s’efforçant de respecter cinquante mètres entre le précédent et le suivant, c’est le privilège des rapides qui vont moins vite que les autres. Nous étions heureux d’être là et de fêter ensuite, autour d’un verre d’eau mousseuse et de quelques gâteaux, notre journée à la maison du bonheur, celle que j’habite désormais à Binic, maison qui rayonne d’avenir et de tendresse blonde, devant la mer.

Christian

A Langueux le 4 septembre, championnat de France de 10km : Asphalte 94 29ème, 19ème Master sur 30 clubs classés, 1er et seul club du Val de Marne classé.

Olivier Catrou160ème En 36’39’’Christian Pallandre423ème, 13ème MH7En 50’54’’
Jérôme Glachant339ème En 43’00’’Christian Mabon431èmeEn 54’33’’
Didier Lobo406ème, 8ème MH7En 48’01’’   

Bonjour. Bon courage à l’équipe pour ceux qui seront au Perreux ce matin. J’espère que vous avez fait le plein de nouvelles recrues hier pour booster l’équipe asphalte. C’était sympa de se retrouver en petit comité à Saint Brieuc (on aurait aimé partager avec les filles quand même 😭) sous un beau soleil et un parcours exigeant. Les héros étaient un peu fatigués, Didier loin du podium, les 2 Christian et Jérôme loin des temps qualificatifs, je suis plutôt satisfait de mon côté 36’39, vu le manque d’entraînement lié à ma sciatique récurrente et les conditions de course éprouvantes (chaleurs et petites bosses). La plume de binic fera le récit de l’étape. On reviendra plus fort l’an prochain. L’asphalte 94 19eme équipe masters (sur 20😅) mais 1er (sur 1😏) du 94. Courir pour le plaisir, objectif rempli. 😘😊. Belle journée

Olivier

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.