Menu Fermer

« il en faut peu pour être heureux » – par N.Morel

C’est encore à la fraiche que nous avons pris le chemin de notre chère forêt de Montmorency. Un choix judicieux par cette chaleur caniculaire (mais peut-on être déçu par cette destination?).

C’est parti pour une belle sortie (18? 19? 20 km?), ça discute, ça souffle, ça rigole, ça hume le sous-bois : l’asphaltien.ne s’oxygène toujours dans la bonne humeur. Le trail tourne même à la sortie botanique au détour d’un champ d’ail d’ail des ours! 

Décidément « Il en faut peu pour être heureux » chantait le meilleur d’entre eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.