Menu Fermer

C’est l’histoire de bons copains

Trente ans, dans quelques semaines !

Journal « Coureurs » n°6, mars 1995. Depuis les archives de Pierre Koch.

C’est l’histoire de bons copains…
C’est l’histoire d’une dizaine de bons copains qui couraient sur les bords de Marne et dans le bois de Vincennes. Ils en avaient assez des contraintes de certains clubs ou de certaines municipalités. Alors l’idée a germé, les volontés se sont jointes et un beau matin d’avril 1992 naquit, à Saint-Maur-des-Fossés, Asphalte 94
.


Encore une association dans le Val-de-Marne, penseront certains lecteurs. Doit-on se plaindre du rassemblement d’athlètes en ces temps d’individualisme aigu?
L’état d’esprit d’Asphalte 94 est très sympa. Le club bannit l’isolement et les jugements critiques. On y redécouvre solidarité et motivation.
La compétition et les résultats n’y sont pas exclus, puisque Philippe Daugeard a gagné en vétéran le championnat départemental de cross en 1995, et l’équipe vétéran s’est qualifiée pour les championnats d’Ile de France de cross. Bernard Brisent a, de son côté, terminé 3ème VH2 au championnat de France de 100km.
D’autres athlètes seniors briguent les podiums à différentes courses régionales. Christophe Darbonnens a gagné les Semi-marathon du Perreux, puis de Fontenay sous bois à l’automne dernier.
Une cinquantaine de passionnés ont déjà rejoint Asphalte 94, des adhérents affiliés à la FFA comme des sympathisants courant pour le pur plaisir. Si courir seul vous ennuie, si vous cherchez l’émulation, si progresser vous motive…venez nous rejoindre, nous partagerons conviviale et quelques foulées. Sur la parcours « Jazy » dans le bois de Vincennes du lundi au jeudi à partir de 17h30, le samedi à 9h00 et le dimanche à partir de 9h30.
Thierry Lardenois

5 Comments

  1. Smacadam

    Sacré souvenirs notre première AG dans le local technique d’un immeuble de la rue de Verdun à Champigny avec la désignation de Philippe DAUGEARD ( à l’insu de son plein gré ) comme premier président

  2. Nathalie Morel

    Toujours important de se souvenir de l’origine des choses : sans cette « bande de copains », je n’aurais pas le plaisir de faire partie de l’Asphalte aujourd’hui. Qu’ils en soient remerciés! Et bonne année à tous!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.