Menu Fermer

Belle-Île en Trail

Ce 3eme week-end de septembre, Daniel, Bruno et Jean-Michel sommes invités à Belle-Île par Alain pour le trail qui à lieu tous les deux ans.

Alain, local de l’étape, a un gros challenge : 81km. Comme dirait Strava. Cette distance est la plus longue que vous avez enregistré à ce jour. Sur 45km, Daniel et Jean-Michel devront faire bonne figure pour ne pas nous trouver réduits au rôle de simple supporter. Il en est de même pour Bruno sur 19km.

Vendredi matin, départ avant l’aube de St Maur. La route est longue. Arrivage de coureurs sur le quai du Palais (comme le poisson) : demandez le 81, le 43, le 19 ou bien le 11km. Ils sont encore frais ces coureurs pour mettre en application les entraînements répétés des dernières semaines.

Dernier crépuscule avant la course

Demain aussi l’aube aura lieu tard et la route sera longue. N’est-ce pas Alain ? 6 heures à la frontale. Bon, nous, quand nous nous levons, Alain est déjà loin. A 9 heures, il fait jour, il fait beau, il fait un peu frais mais pas de trop.

H moins une minute

On décolle. A gauche, la mer, à droite, l’île. J’ai retenu la leçon, là, elle me rentre dans le crâne 43km durant, Belle île est en Bretagne, pas en pays de Loire comme le château des ducs qui n’en portent-que-le-nom.

A gauche, ce sont des côtes Bretonnes avec une mer bleue qui vient s’éclater sur les rochers, et des hommes libres autour de l’île qui chérissent la trace qu’ils foulent les uns derrière les autres, égaux en extase devant cette Merveille. Nathalie et Michel, quelle tranche de vie avez vous mis sur le côté ce samedi 17 septembre 2022!

Bleu

Les 4 bourgades de l’île ont su retenir les coureurs, et déplacer leurs accompagnateurs sur les ravitaillements. Celui de Locmaria au 16ème a permis de faire une pause rapide. A Bangor, au 38ème un 2ème ravito nous est proposé dans lequel nous reprenons quelques forces avant le final du 45km. Après la pointe des Poulains, au 67ème km, le petit port de Sauzon accueille les coureurs du 81km. Tous se retrouvent à l’arrivée au port du Palais pour partager leurs joies de terminer en finishers.

Peu importe la distance, peu importe le temps peu importe le classement, seules les images resteront.

Une baignade salvatrice dans l’océan, depuis une plage de sable fin, lisse les muscles endoloris et vernit le tableau.

Sur la complète, le tour de Belle-Île, 81km, 2000m D+: Alain Gardini, 119ème, 4ème MH4 en 10h25’39 ».

Local Legend

Sur la spéciale, les 45km, 1000m D+:

– Jean-Michel, 41ème, 1er MH4 en 4h32’17 »

– Daniel Cossec, 275ème, 12eme MH4 en 5h45’34 »

Pour la garniture, les 19km, départ plus tardif à 11h30, Bruno Simoes 220ème, 26ème MH1 en 1h59’42 ».

Photo finish

Alain, Daniel, Jean-Michel

6 Comments

  1. Nathalie De Roo

    Bravo Alain, local legend sur le 81 km ( en rando, ça se fait en 4 jours, au lieu de 10h 25) , bravo Jean Mi pour ta premiere place et Daniel aussi, et bon début pour Bruno
    Vos sourires sont aussi beaux que Belle Ile

  2. Angela

    BRAVO les garçons, votre courage, votre effort et votre victoire sur le fond du bleu du ciel et les 50 nuances de bleu de la mer, méritent toute l’admiration et nous donnent l’envie de courir ou de se promener sur vos traces de la Belle des plus belles îles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.