Menu Fermer

Soirée ciné chez Olivier : Free to run

Kathrine Switzer à Boston, première femme à courir un marathon comme participante enregistrée (mais pas acceptée)

Kathrine Switzer à Boston, première femme à courir un marathon comme participante enregistrée (mais pas acceptée)

Un grand merci à Olivier B et son épouse Victoire pour leur excellente idée et leur hospitalité. Nous rejoignons Christian P. qui a qualifié leur accueil  de » gentil, efficace et fin ».

Grâce à eux, nous avons été une quinzaine à voir ensemble le film documentaire Free to run après un buffet partagé. Pour ceux qui ont manqué la soirée conviviale, il reste toujours le film, disponible en  VOD :  1h 39 que vous ne regretterez pas d’avoir passée devant un écran.

« Des rues de New York aux sentiers des Alpes suisses, hommes et femmes, champions ou anonymes… Ils sont chaque année des dizaines de millions à courir. Il y a 40 ans, la course à pied était encore considérée comme un acte marginal, une pratique quasi déviante cantonnée aux athlètes masculins et à l’enceinte des stades. «Free to Run» retrace la fabuleuse épopée de ce sport solitaire devenu passion universelle. Le  film de Pierre Morath est un hymne à la gloire de la course libre et de ceux qui la font exister »

Guillaume P. signale aux anglophones un article intéressant  sur l’évolution du marathon de Boston et l’impossibilité désormais d’un exploit type « Bill Rogers” car les élites démarrent maintenant le marathon 2 minutes avant tous les autres, rendant la victoire d’un outsider quasi impossible. Les décisions des fédérations…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *