Menu Fermer

We and the World par Christophe Ollivier

Pour la première fois un journaliste de Trail-Cash-Investigation a pu participer au stage Trail de l’Asphalte 94.

Les participants de cette belle aventure : Nathalie D., Nathalie C., Latifa L., Christian L., Pascal C., Laurent P., Guillaume H., Thierry L., Florian G., Farid B., Julien B., Jean-Yves C., Christophe O.

Le lieu : GUZET, charmant village des Pyrénées Ariègeoise. Habitants à cette époque de l’année « 0 ». Pas même un ours à l’horizon.

Le planning : Sortie prologue le mercredi après-midi, 3 sorties longues jeudi, vendredi et samedi, une sortie finish pour les warriors le dimanche avant de reprendre la route. Le temps : Soleil, pluie, neige par intermittence.

Contrainte : Test Covid obligatoire mais il aurait mieux fallu un test d’orientation.

Le trailer : Une femme ou un homme qui aime se faire mal en montant et descendant des montagnes, habillé comme s’il partait à la plage. Comme les sangliers le trailer aime la boue et se vautre à la moindre flaque.

Le stage version Officielle :

Mercredi, prologue : 16KM et 1025 D+ un petit huit pour se mettre en jambes avec une montée droit dans le pentu jusqu’au Pic de Cerda

Jeudi : 31KM et 1850D+ un grand huit avec un passage par la magnifique cascade de l’ars. Dégustation de fromages à Aulus.
Vendredi matin : 19,5KM et 1283 D+     Beaucoup de vent et de neige, on a pris cher. Arrêt à 50 mètres du sommet par prudence (aucune visibilité dans la neige). Jean-Yves manque de perdre ses mains avec le froid. Retour par le même chemin. Belles glissades de Laurent dignes d’Holliday on Ice. Un Candeloro en puissance ce Laurent.
Vendredi après-midi : 9,7KM et 538 D+ Une petite boucle pour finir la journée en beauté.
Samedi : 25KM et 1750 D+ Une belle descente technique pour commencer, Jean-Yves s’en prend une bonne et termine à quatre pattes sur les cailloux. Une montée tranquille le long du torrent puis une montée technique jusqu’au lac. Jardinage en tous sens, brouillard, traversée de névés, via ferrata. Merci à Guillaume d’avoir retrouvé le chemin après quelques moments d’égarement. De bonnes montées techniques, des passages en dévers, des descentes sur les fesses, accrochés aux muriers. Dans le brouillard on a cru voir un Yéti.

Dimanche :Quelques Warriors en ont remis une couche histoire que Thierry atteigne ses objectifs.

Le stage version OFF :

9.00 Départ du Chalet.

9.02 Retour au Chalet, pour ramener les retardataires.

9.04 Nouveau départ.

9.30 On monte.

10.00 On descend.

10.30 On monte.

11.00 On descend.

12.00 Zut, ça monte encore.

12.30 Zut, ça redescend.

13.00 On mange.

13.05 On repart.

13.06 Prendre le chemin qui monte ? Vous êtes surs?

15.00 Titi nous lâche dans la montée.

15.06 Florian préconise à Titi de passer au Régime Vegan et d’oublier les œufs.

18.00 Premier à la douche.

18.30 Grande lessive. Qui a le maillot qui sent le plus le Fennec à poil dur ?

19.00 Première bière.

19.10 Deuxième bière.

19.15 Christian traverse la baie vitrée en cherchant la troisième bière sur le balcon.

19.30 Quand est-ce qu’on mange ?

19.35 Ouverture des bouteilles de Juliénas et Vacqueyras.

19.45 On en oublierai de manger.

20.00 Les bons petits plats de Pascal sont servis. Un véritable délice digne des grands chefs.

20.50 Farid attend son feuilleton préféré avec impatience « un plus grand soleil ». C’est vrai qu’ici il pleut à torrent.

21.00 Plus personne ne sait s’il aime le Juliénas ou le Vacqueyras.

Merci à toutes et à tous pour ce séjour inoubliable, les bonnes parties de rigolade et ce lien transgénérationnel entre les retraités, les préretraités et les jeunes loups.

Merci aux filles d’avoir supporté toutes les blagues plus ou moins graveleuses sans lesquelles le stage ne serait pas le stage.

Ce qui se dit au stage reste au stage.

Merci à Pascal pour l’organisation et au club pour la prise en charge.

A l’année prochaine pour de nouvelles aventures.

Chris, envoyé spécial pour Trail-Cash-Investigation.

5 Comments

  1. Jean-Yves

    Merci Christophe pour ce super »reportage » plein d’humour qui reflète parfaitement l’ambiance et l’état d’esprit de ce stage

  2. Julien B

    Au top Christophe ce CR ! Humour et bon esprit, le stage asphalte quoi. T’as juste oublié un truc ! Le fait que tu sois le local legend de Freychet climb sur Strava. Quel talent d’être la référence locale ;). Encore merci à tous et hâte de remettre ça.

Répondre à Jean-Yves Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *