Menu Fermer

Marathon de Valence 2019

Marathon de Valence 2019

Maraton Valencia #7

7ème participation consécutive au Maraton de Valencia ce dimanche. Certaines choses ne changent pas : le soleil si précieux, l’ambiance top, le parcours billard ; d’autres oui : mes performances, le nombre de coureurs (21548 finishers cette année, et 2:03:51 pour le premier), la présence de l’Asphalte.

J’étais ici venu cherché la confirmation de mes progrès, l’idée que j’avais franchi un palier, celui des 3 heures avec 3:00:28 à Paris en avril et 2:58:19 ici l’année dernière. Je reviens donc un peu déçu avec 3:04:53 (2724 sur 21548), mais pas complètement surpris. Une confirmation : le marathon commence au début de la prépa pour se terminer sur la ligne d’arrivée. Et j’ai commis quelques erreurs pour arriver légèrement fatigué sur la ligne de départ.

 J’ai enchainé 10 courses depuis la rentrée, les championnats de France semi et 10 km, la fin du challenge, un semi, l’Ekiden,…. Quelques-unes étaient de trop, et sur le bout de la prépa Gérard Martin, je ne pouvais pas tenir l’allure que j’avais l’année dernière. En même temps, je pense avoir « structurellement » progressé et je me sens beaucoup plus libre depuis que j’ai « cassé » les 3 heures.

Je suis donc parti « débridé » ce matin, sans autre choix qu’une bonne perf, et je ne le regrette absolument pas. Autour de 41:30 pour 10 km, et je me sentais plutôt bien en passant au semi en 1:28:16. C’est au 25ème que cela s’est compliqué, beaucoup trop tôt pour un marathon. J’ai ensuite « géré » en prenant mon temps dans les ravitaillements. L’ambiance est si bonne à Valencia que l’on est littéralement porté durant les 4 derniers kms. Je me sentais alors un peu mieux, et de toute façon trop loin de ma performance 2018. C’est donc finalement heureux que j’ai franchi les 200 derniers mètres en « marchant sur l’eau » de la dernière ligne droite d’arrivée.

Valencia reste mon marathon de référence, et je réfléchis à l’édition 2020. Je vais reprendre plus modestement pour le marathon de Paris 2020 dans 4 mois avec un objectif : sous les 3 heures.

J’ai aussi été heureux de courir avec mon épouse Delphine qui termine en 4:19:00 pour son premier marathon. J’espère que cela va lui donner envie d’en faire d’autres.

Jérome G.

Jérôme Glachant, 3h05'43'' à Valence sur le Marathon. "Évidemment déçu, car je voulais être sous les 3 heures. J'étais bien, ça a coincé au 25ème. Je suis arrivé ici un peu fatigué avec une prépa moyenne sur la fin. Je vais revenir pour paris en Avril. Merci à vous! Je déguste une paella sur la plage, c'est toujours le meilleur."

Jérôme Glachant, 3h05'43'' à Valence sur le Marathon. "Évidemment déçu, car je voulais être sous les 3 heures. J'étais bien, ça a coincé au 25ème. Je suis arrivé ici un peu fatigué avec une prépa moyenne sur la fin. Je vais revenir pour paris en Avril. Merci à vous! Je déguste une paella sur la plage, c'est toujours le meilleur."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *